ACTUALITE
03 juin 2019

Amélioration de la prestation des services éducatifs

Les acteurs de la mise en œuvre du Projet d'amélioration de la prestation des services éducatifs (Papse), encore appelé ''Projet mon enfant apprend mieux à l’école'' se sont retrouvés dans le cadre d’un atelier, du 6 au 10 mai 2019 à Grand-Bassam. Il s'agissait pour ces derniers de définir un cadre opérationnel de mise en œuvre de la composante préscolaire communautaire du Papse.

 

Les responsables de la direction des Écoles, Lycées et Collèges (Delc) du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp), les directeurs Régionaux de l’éducation nationale, l’Unité de gestion du projet et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) se sont réunis à Grand-Bassam pour réfléchir sur l'amélioration de la prestation des services éducatifs. Plusieurs thèmes ont été abordés au cours de cette rencontre. Il s'agit de la « Formation initiale et continue des encadreurs et stratégies de pérennisation des centres préscolaires communautaires » ; « Éducation parentale, santé scolaire et stratégie de pérennisation des centres préscolaires communautaires » ; « Mobilisation communautaire, renforcement des capacités des communautés et stratégies de pérennisation des centres préscolaires communautaires » et « Normes, qualité et suivi des centres préscolaires communautaires et stratégies de pérennisation des centres préscolaires communautaires ». Au sortir des travaux, un plan d’actions d’une cinquantaine d’activités regroupées en cinq blocs a été élaboré. Il s’agit d’activités relatives à la formation initiale et continue des acteurs, l’éducation parentale et la santé scolaire, la mobilisation communautaire des populations cibles, la définition des normes de qualité du préscolaire communautaire et la pérennisation des acquis du Projet.
 

L’Unicef, agence d’exécution du volet préscolaire communautaire du Papse, s’appuiera sur les principales structures techniques pour la définition des normes et le renforcement des capacités des acteurs, la mobilisation communautaire, l’éducation parentale et pour la pérennisation des acquis dudit Projet.

 

La plupart de ces activités démarrent à partir de juin 2019. Le Papse, faut-il le noter, est un projet financé par le Partenariat mondial pour l’éducation (Pme) ayant pour objectif de développement, l’accroissement de l’accès au préscolaire et l’amélioration des résultats d’apprentissage au cycle primaire. Le projet intervient dans 6 régions de la Côte d’Ivoire : la Bagoué, le Béré, le Bounkani, le Poro, le Tchologo et le Kabadougou.



Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire